Apprécier un bon vin est une chose, en comprendre les différentes étapes de fabrication en est une autre. Savez vous qu’après les vendanges, la qualité principale d’un vin sera déterminée bien sur par son terroir ainsi que ses cépages mais également grace aux différentes étapes de vinification.

Pour mieux comprendre le vin, il est essentiel d’en comprendre la fabrication et le processus par lequel il passe de jus de raisin à vin rouge, blanc ou même vin rosé.

1/ Le Foulage

Dans cette étape on sépare les baies de raisins des rafles c’est à dire que par écrasement on va faire éclater les peaux de raisins. C’est la traditionnelle image d’Epinal des vendangeurs qui piétinaient alors les grappes de raisin

 

2/ La macération

A cette étape, le vin est placée en cuve (en bois ou en inox selon sa noblesse). C’est à ce moment que l’on va chercher et obtenir la fermentation du réseau qui va transformer le moult en ébauche de vin alcoolisé. Selon la qualité des raisins et ce que l’on souhaite en obtenir, on peut le fermenter quelques jours ou jusqu’à trois semaines.

On introduit à cette étape des levures qui vont transformer le sucre naturellement contenu dans le raisin en alcool. il est alors important, pour favoriser le travail des levures de garder le vin à une température raisonnable (de 14 à 30 degrès celcius environ)

3 Le Pigeage

On va alors soigneusement « mélanger » notre vin, en remontant du bas vers le haut de la cuve, à l’aide d’une pompe son jus afin de le mélanger aux matières en suspension (tanins, aromes, pépins etc…) qui vont donner au vin une partie de son gout. C’est à cette étape que l’intervention humaine va donner le caractère souhaité au vin rouge ou au vin blanc

4/ Pressurage

On récupère ensuite, pour mettre un terme à la macération, le jus par le bas de la cuve afin de définitivement séparer le jus des parties plus solides du marc

Puisque rien ne se gache dans le vin, on va, à cette étape présser le marc afin d’en extraire les derniers sucs et gouts qui seront rajoutés au vin.

5/ L’élevage

Le vin va être amené à maturation (quelques mois mais généralement moins de 3 ans), il sera donc stocké dans des barils ou cuves, généralement en bois selon la qualité du vin. Dans cette cuve ses aromes vont se développer et le vin va acquérir son caractère. A cette étape l’acide malique du vin va fermenter pour devenir de l’acide lactique, plus agréable et doux au palet

6 Finition et Embouteillage

Après sa période d’élevage, on va soutirer le vin, c’est à dire le séparer de ses dépots et impuretés.

Une fois cette étape réalisée, le vin est alors plus limpide et prêt pour la dernière étape de sa vinification, l’embouteillage.

 

Voici un cours rapide dispensé à l’académie du vin qui permettra d’imager les différentes étapes du processus de vinification du vin

Voilà, vous n’ignorez plus rien du processus de vinification d’un bon vin et vous vous pouvez même réaliser votre propre vin si vous le désirez